Psychanalyse et coaching, deux approches radicalement différentes, mais complémentaires



Entre psychanalyse et coaching, le choix peut sembler tantôt difficile tantôt même paradoxal. En effet, l'une et l'autre disciplines répondent à des besoins différents qui se manifestent dans des contextes intimement liés au parcours de vie de chacun.

La psychanalyse, née au XIXe siècle avec Freud, s'inscrit dans le temps long. Arrivé à un point de son existence où l'individu ne considère pas tirer tous les bénéfices de sa vie, voire se trouve en proie à des blocages devenus insurmontables pour lui et assombrissant son horizon, le client du psychanalyste devient "analysant". De séance en séance, sur une durée de six mois à deux ans, l'analysant, accompagné de son analyste, découvre une liberté complète de parole et est invité à évoquer, à la faveur de l'association libre, toute idée, image ou propos même s'ils lui semblent incongrus. L'imagerie psychique est sollicitée à travers les souvenirs, les rêves, et même les silences prendront tout leur sens. L'analyste pointe les éléments de langage et les détails qu'ils soient singuliers ou redondants, et invite l'analysant à les mettre en réseau et à leur donner du sens. Ce travail permet d'entrevoir des éléments demeurés inconscients. Partant, les forces qui animent l'analysant, ses craintes, ses points d'attachement, ses répugnances s'éclairent d'un jour neuf et prennent sens. Cette meilleure connaissance de soi entraîne l'apaisement des peurs intimes souvent à l'origine de stress ou de phobies. Cet apaisement induit autorise désormais l'émergence d'une marge de liberté opportune dont l'analysant peut se saisir pour mener une vie plus satisfaisante et conforme à ses choix.

 

Le coaching individuel, pour sa part, s'inscrit dans un temps limité: celui de l'objectif à atteindre. Il utilise des outils tirés, entre autres, de la programmation neuro-linguistique et des thérapies cognitivo-comportementales. Disciple née du monde sportif, elle se focalise sur le résultat à atteindre. Le coach évalue avec son client son projet et les objectifs à atteindre. Sur cette base, ils étudieront se pencheront ensemble sur le ressources du clients et ses valeurs et pointeront les obstacles éventuels à la réalisation des résultats pour trouver des stratégies propices à la réussite. Le coaching demande un grand investissement personnel du client qui se voit assigner de séance en séance des objectifs à atteindre, lesquels l'approchent pas à pas du résultat recherché.

On le voit, il n'y a pas de concurrence entre psychanalyse et coaching, lesquels s'inscrivent tantôt dans le temps long et la compréhension intime de soi tantôt sur le temps court avec une focalisation sur un objectif donné.