Articles

Affichage des articles du mai, 2016

Hodie annorum numerum metior

Image
Hodie annorum numerum metior. Nam diu lingua latina sine molestia usus fui ut componerem. Sic in thermopoliis sedere solebam deliciosas horas triturus. Ibi nugulas scribebam sine glossario: adulescentuli enim mei pars fuerat latinitas. Itaque si quod nos coniungit mihi nuncupandum esset, intimitatem dicere mallem quam familiaritatem. Quamvis stricta inter duos amicos vincula fuerint, fit ut propter utriusque negotia, longam absentiam, studia inter se diversa convivere desinant. Alter sine odio alterius alias vacat. Qui invicem necessarios novos sibi contrahit. Amicos cum haec animadvertunt, mirantes quantum inter se spatium imponi passi sint, neglegentiae  paenitet. Nihil tamen mutari potest: e pristino contubernio gignitur aut amicitia matura aut veneratio sincera. Sicut non credo hominis boni esse ut  amicorum fidelium ob incuriam obliviscatur, ita illud pro certo obtineo quod  intimitas nonnisi vix refovetur.
Aliquid simile inter me et latinitatem evenisse videtur: Nam post multas…

Quomodo mali praefecti Francogalliae noceant

Image
Ante paucos dies dumiussuinspectorismeilonge ab domomissusprofisciparo, tantumpluerecoepit ut via nostraaquisimmersasit. Finemimbrisexspectavi, frustra: totum diem longe afuitquintempestasmitigaretur. Cum inspectoremmonerenequirem qui pridie in locumoperationisnostraepervenissetneque ibidem ullo modo certiorfieriposset, malui ire ubilaboraresolebam utpraefectolocinuntiarem me invitumreteneri et

Porter le deuil des « Polars Bear »

Image
Voilà quelques jours paraissait Hakim le Syrien, tome 10 de la série «Les Polars Bear». L'écriture d'une autofiction s'étalant sur près de 2000 pages se révéla une expérience profondément bouleversante: on ne passe pas impunément quatre années à s'atteler au clavier quotidiennement sans en revenir transformé. Or loin de moi l'idée de promouvoir ici l'ouvrage. Ceux qui me connaissent savent que je n'aime guère la publicité, et qu'en bon confucéen, j'ose croire qu'on peut s'accomplir dans l'obscurité. Du reste, sans me renier, je trouve bien des maladresses à mes premiers tomes et un peu plus de nerf aux derniers. Le projet des « Polars Bear » partait d'une double envie: prolonger la tradition du roman de gare et insérer cette dernière dans la culture gay. La suite en procède naturellement si bien que de mes voyages naquit l'Ourson, avatar lointain, rondouillard et poilu de Malko Linge. On retrouve beaucoup de l'auteur dans …

L'Union Européenne, un espace démocratique?

Image
Je vivais en Islande lorsque le débat sur la Constitution Européenne enflamma la société française voilà une petite dizaine d'années. Ardent défenseur d'une intégration plus intime du continent, je plaidais ouvertement pour le "oui" au référendum. Quand les "non" français et néerlandais sortirent des urnes, je ravalai mon orgueil, me raisonnant à l'idée qu'il fallait respecter la volonté des peuples souverains. Peu après, je sentis ma raison emportée dans une étrange cavalcade. Le président Sarkozy entra en scène et mitonna avec ses homologues le mini-traité qu'on appellerait bientôt «Traité de Lisbonne». Le texte de la constitution, à peine enterré, nous revenait sous une version légèrement amendée et entra en vigueur dans un climat d'atterrement lequel passerait pour de l'apaisement. Je pouvais me réjouir de voir mon idée triompher, et, en effet, j'affichais une satisfaction de façade: un président européen et une diplomatie, une…