Articles

Affichage des articles du septembre, 2011

Crise de la dette ou manque de courage politique

Au risque de passer pour l'avocat du diable, j'incline de plus en plus à croire que la l'actuelle crise de la dette constitue une réelle chance pour nos vieux pays européens. Naguère, le gouvernement chinois nous invitait à faire le ménage dans nos maisons. Certes, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais une incitation à recouvrer le bon sens demeure toujours bonne à prendre. Car, à y bien regarder, qu'est-ce que la crise de la dette sinon un refus des investisseurs à accorder leur confiance à nos économies en état de surendettement?
Gérer nos Etats en bons pères de famille Au père de famille, on ne conseillerait jamais de répondre au surendettement par de nouveaux emprunts. Or c'est exactement la potion que nous aimerions prescrire à nos pays: les taux s'envolent? On évoque la création d'eurobonds pour les réduire mécaniquement. La Grèce ne peut plus emprunter? On lui délègue une improbable Troïka afin de lui tendre, telle une carotte, un surcroît de c…