Articles

Affichage des articles du 2011

Crise de la dette ou manque de courage politique

Au risque de passer pour l'avocat du diable, j'incline de plus en plus à croire que la l'actuelle crise de la dette constitue une réelle chance pour nos vieux pays européens. Naguère, le gouvernement chinois nous invitait à faire le ménage dans nos maisons. Certes, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais une incitation à recouvrer le bon sens demeure toujours bonne à prendre. Car, à y bien regarder, qu'est-ce que la crise de la dette sinon un refus des investisseurs à accorder leur confiance à nos économies en état de surendettement?
Gérer nos Etats en bons pères de famille Au père de famille, on ne conseillerait jamais de répondre au surendettement par de nouveaux emprunts. Or c'est exactement la potion que nous aimerions prescrire à nos pays: les taux s'envolent? On évoque la création d'eurobonds pour les réduire mécaniquement. La Grèce ne peut plus emprunter? On lui délègue une improbable Troïka afin de lui tendre, telle une carotte, un surcroît de c…

De moribus infirmis

Quamvis metuam ne Cato vocer, illud tamen flagitium vobis tradere cupio... Bruxellis iuxta Institutorum Europæorum luxum ac circulum litteratorum, inveniuntur incolae permulti ex miseria summa laborantes. Ad hoc, ut fit, adicitur inops animi cultura ac mores infirmi. Talia sicut collegae mei cottidie in schola animadverto. Haec miseria etsi quanta sit quaeve fuerit origo hic minime interest mea, sane tanto malo suscenseo ac de futuro nostro angor. Quamquam ex subsidiis publicis tecta, alimenta, facultas medicos adeundi, elementa educationis cunctis tribuuntur, nihilominus tanta benificia videlicet non sufficiunt ut cives et liberi et participes rationis civitatisque reddantur. Certe inter amicos, familiares collegasque meos, plerique non solum laborant sed etiam industriam laboris legumque observantiam pro necessariis officiis obtinent. Item has virtutes liberis suis tradere conantur. Sunt pauci qui eas abhorreant, iidemque, si forte otio abutantur, hic omnino reprehenduntur illic, quod…

De homophobiâ Bruxellis resurgenti

Sunt fortasse qui mirentur me hodie ad linguam Latinam revenisse quam diu neglexissem. Illa enim mihi videtur instar veteris amicae: quamvis raro visitatum sit, nullo desiderii odio suscitato non solum ad eam redire gaudeo sed etiam ipsa me liberaliter accipit. Multa in vitâ nostrâ evenerunt. Nihil mali ut vera dicam. Islandiâ relictâ Bruxellis in Europaeo capite vivimus ubi magistri laboramus. Anno scolastico ad finem perveniente, nos sponte recentia respicere cupimus. In tanta rerum oeconomicarum turbatione, Belgium regimine stabili etiamnunc caret cum ad suffragia ante annum itum sit! Hoc flagitium eo magis paenitendum quod inter plurimas querendi causas milites in Libyam misimus et natio ex nimio aere alieno laborat. Cuius rei origo invenietur in diutina aemulatione qua Flandri et Vallones differunt... Sed dum neutri consensum adipiscuntur, violentia pluribus temporibus locisque consurgit. Nuper filium nostrum, decem annos natum, duo discipuli vi maximâ in aula scolastica aggres…

L’extrême-droite en France – une solution par défaut?

Article de Renaud Mercier et Nicolas Jacoup De la crise des matières premières aux révoltes de pays arabes en passant par le récent tremblement de terre qui vient de dévaster le nord-est du Japon, frappant l’une des plus puissantes économies en plein coeur, le monde prend une tournure inédite et nous invite à faire le deuil d’un passé qui nous pensions naguère durable. Mais tout changement génère naturellement la peur parce qu’il nécessite que nous nous adaptions à une nouvelle donne, et, partant, que nous relevions des défis. L’Union Européenne? Quelle union? A ce titre, l’Union Européenne a fait dernièrement piètre figure: en confiant aux états la gestion des immigrants du monde arabe, elle a envoyé un message ambigu aux citoyens. Car à quoi bon une Europe et une débauche d’institutions si l’on ne peut compter sur elles en cas de crise aigüe? De même, la faiblesse des institutions européennes se manifeste régulièrement depuis le début de la crise de 2008, puisque les décisions émanent …